Sélectionner une page

Chaque jour notre chantier avance un peu plus. Néanmoins la semaine dernière était particulière puisqu’il s’agissait de réceptionner tout le pignon nord du bâtiment A afin de pouvoir démonter et déplacer la nacelle. L’architecte Monsieur Landaz a demandé à monter dans la nacelle accompagné d’un membre du Conseil Syndical afin de vérifier point par point si tout est conforme au cahier des charges. Il s’agit alors de vérifier si toutes les plaques Ardal ont été bien posées, si elle sont propres et si elle ne présentent aucune rayure ou fissure. Ensuite, il faut s’assurer que les encadrements des fenêtres ont été posés correctement et si tous les films protecteurs ont bien été enlevés.

Alors le moment est venu de monter sur la nacelle. Comme j’avais escaladé l’échafaudage la semaine précédente, je laisse volontiers ma place (j’ai le vertige) à Madame de Navailles toute heureuse de vivre une nouvelle expérience. Le moment du départ est encore souriant. La nacelle monte assez vite puisque l’inspection se réalise au moment de la descente. Même si du haut la vue est superbe, je ne regrette pas d’avoir laissé ma place. Je vois la nacelle descendre lentement, mais d’un coup elle s’immobilise et d’en bas je vois bien qu’il y a un problème car elle n’est pas vraiment horizontale.

Le chef de chantier, qui en a vu d’autres, comprend immédiatement que l’un des supports est grippé et coince le câble. C’est donc avec une simple barre métallique qu’il va tenter et réussir à débloquer le support qui laisse passer un petit mètre de câble avant de coincer le tout à nouveau. Mais au prix d’un réel effort je vois la nacelle arriver près du sol. Tout danger est écarté et la nacelle sera révisée avant d’être remise en service.

La chasse s’avère finalement maigre. Une plaque ardoise à remplacer, 4 tabliers de volets roulants à nettoyer, une retouche de peinture noire sur quelques croisillons en alu (allège ardoise en façade).

Depuis, les travaux ont été réalisés et la façade réceptionnée.

Je profite de l’occasion pour rappeler aux résidents qu’il est vraiment indispensable de baisser entièrement les volets quand une affiche le demande. Lors de la réception finale tout devra être impeccable et si certains volets montrent des traces, une équipe de cordistes sera chargée de les nettoyer aux frais exclusifs des résidents de l’appartement en question, locataires comme propriétaires.

A la prochaine fois.

Gérard Vallet