Sélectionner une page

Avant d’entreprendre des travaux dans votre appartement, voici quelques conseils.

Pensez à vérifier l’existence de règles propres à la résidence.

Posez la question au Syndic (Foncia) ou au Conseil Syndical.

Le poste le plus important concerne le revêtement des sols. Le règlement de copropriété est très restrictif sur le sujet. Il existe maintenant dans l’immeuble une sorte de jurisprudence née d’actions en justice. Le parquet (et plus encore le carrelage) nécessite véritablement une sous-couche d’isolation phonique qui doit respecter certaines caractéristiques que vous pouvez obtenir auprès des deux structures déjà nommées. Le simple fait de ne pas pouvoir prouver l’existence et la pose de cette sous-couche peut vous conduire à devoir en revenir à la moquette qui existait lors de la livraison de l’immeuble. Ceci semble en effet assez idiot, mais les lois en vigueur sont incontournables.

L’autre point important concerne le chauffage. Ici encore, c’est le règlement intérieur qui précise les limites de ce que vous pouvez faire afin de ne pas perturber l’équilibre général de la chaufferie. Il est donc très important de ne rien entreprendre sans l’avis préalable du conseil syndical qui examinera votre projet avec le chauffagiste.

Pour les fenêtres, remplacer celles d’origines par de nouvelles en double vitrage est une très bonne idée. Mais vous devez respecter les préconisations déposées par la copropriété et ne jamais faire de simples “rénovations”. Le remplacement des “dormants” et obligatoire. Toutes ces dispositions sont issues du diagnostique énergétique obligatoire qui a été réalisé pour la résidence. Notre classement énergétique ne peut pas être remis en cause ou perturbé par des actions individuelles.

Les stores extérieurs doivent eux aussi correspondre au modèle retenu par la résidence.

Bien entendu, dès que vous envisagez de vous attaquer à des travaux plus importants susceptibles de toucher aux structures (murs porteurs), vous devez impérativement obtenir l’accord de la copropriété en Assemblée Générale après instruction sur la base d’un dossier technique complet.

Toutes ces limites peuvent vous sembler excessives mais sachez bien que si notre résidence est en si bon état, c’est aussi grâce à elles. Néanmoins, beaucoup de travaux ont été réalisés et notre objectif n’est jamais de bloquer un projet, mais de vous aider à le réaliser en mettant à votre disposition toutes les expériences du passé.

Un bon moyen d’éviter les problèmes est de commencer par bien lire le règlement de copropriété et le règlement intérieur. Foncia comme le syndic des copropriétaires sont à votre disposition pour vous aider.

 

 

 

 

 

Avant d'entreprendre :

Assurez-vous d’en avoir le droit. Lisez attentivement le règlement de copropriété et le règlement intérieur. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à nous contacter.